fbq('track', 'AddToCart');

Qu’est-ce que l’eau ionisée légèrement alcaline ?

//Qu’est-ce que l’eau ionisée légèrement alcaline ?

Qu’est-ce que l’eau ionisée légèrement alcaline ?

Les bienfaits thérapeutiques de l’eau ionisée, attribués généralement au fait qu’elle soit alcaline, ne sont en fait que la conséquence de sa richesse en Hydrogène. Dans notre corps, l’hydrogène fonctionne comme un antioxydant, Il aide à prévenir les dommages et l’inflammation des cellules, il protège l’ADN et combat la croissance des cellules anormales.

D’après Tyler LeBaron, Professor of PhysiologyBrigham Young University–Idaho
Molecular Hydrogen Institute – Hydrogen Gas and Water Research
Adaptation Michel Ghezail


l'eau d'hydrogène

Qu’est-ce que l’eau ionisée légèrement alcaline ?
Ses caractéristiques, ses bénéfices, son futur

L’eau légèrement alcaline (pH 8-10) est commercialisée comme étant une eau saine1. Elle est produite à partir d’ioniseurs d’eau.

L’eau alcaline contenant de l’hydrogène moléculaire est produite à électrode négative (cathode) 3. Il y a de nombreux noms donnés à cette eau y compris : l’eau alcaline4, l’eau ionisée5, l’eau d’ions alcalins6, l’eau cathodique7, l’eau Kangen8, l’eau électrolysée réduite9, l’eau d’hydrogène, et bien d’autres encore.

l’Eau Réduite par Electrolyse (ERW en anglais, Electrolyzed Reduced Water) est le terme le plus commun dans la littérature scientifique1. Elle est dite électrolysée parce que l’eau subit une électrolyse et réduite parce que l’eau à la cathode a été réduite à du gaz hydrogène et des ions hydroxydes. Cette eau alcaline possède des caractéristiques réductrices (antioxydantes) du fait de l’hydrogène gazeux dissous.

Les caractéristiques de l’Eau Kangen

L’Eau Alcaline Ionisée (ERW) à des fins de consommation possède un pH compris entre 8 et 10 et une Force Antioxydante (Potentiel d’oxydo-réduction ou ORP) négative située entre -100 mV et -700 mV. Elle contient du gaz d’hydrogène moléculaire dissous (responsable de l’ORP) et du gaz d’oxygène moléculaire faiblement dissous3.

Les bénéfices émergeants pour la santé

Les études sur L’Eau Alcaline Ionisée (ERW) ont commencé dans les années 1930 au Japon1. En 1965, le Ministère de la Santé, du Travail et de la Prévoyance Japonais a approuvé cette eau comme substance médicinale10 capable d’améliorer les symptômes gastro-intestinaux11.

Au cours des décennies qui ont suivi, des preuves anecdotiques et scientifiques se sont accumulées justifiant de nombreux autres avantages à cette eau; tels que :

– Protéger l’ADN des dommages des radicaux libres1,
– Améliorer l’absorption du glucose12
,
– Améliorer les diabètes13
,
– Prévenir la mort cellulaire prématurée14
,
– Offrir une protection au foie15
,
– Prévenir l’oxydation des lipides16
,
– et d’autres17

Cependant, la raison pour laquelle cette eau produisait ces avantages n’était pas connue19 20. Certains commerçants8, et malheureusement, certains scientifiques1, ont commencé à promouvoir des idées comme « la micro structure » de l’eau, la tension de surface réduite, les molécules d’eau chargées négativement, les électrons libres, « l’hydrogène actif » et bien d’autres.

 

L’Hydrogène Moléculaire est la Clé des effets thérapeutiques de l’eau Alcaline ionisée.

Cependant, toutes ces idées n’ont pas réussi à passer l’examen scientifique21 25, laissant les observations bénéfiques empiriques et scientifiques sans explication rationnelle21. Il est maintenant bien reconnu que le principal agent responsable des propriétés bénéfiques de cette eau est le gaz d’hydrogène moléculaire dissout26. Un éminent chercheur sur l’eau alcaline ionisée (ERW) de l’Université de Kyushu testa toutes les propriétés de l’ERW et le seul qui se révéla exercer un effet thérapeutique était l’hydrogène moléculaire27.

C’est en 1995 qu’un lien entre l’eau alcaline ionisée (ERW), et l’hydrogène fut suggéré pour la première fois28. Cependant, l’hydrogène moléculaire n’a été établi et reconnu comme thérapeutique qu’en 200729. Avant cette date, les articles sur l’ERW ne font aucune mention de l’hydrogène moléculaire, du moins pas comme composant actif30. Toutefois, à partir de 2010, des articles sur l’eau alcaline ionisée (ERW), ont commencé à se concentrer presque exclusivement sur l’hydrogène moléculaire30. Beaucoup d’articles récents reprennent le terme d’hydrogène moléculaire dans leur titre; par exemple, «… / l’eau alcaline électrolysée riche en hydrogène moléculaire / … « 31.

Ceci est clairement illustré dans un article publié récemment32. Les chercheurs ont utilisé

  1. dans un groupe de l’eau alcaline ionisée (ERW) au pH 8,5 et 9,5 ayant une faible concentration d’H2
  2. dans un autre groupe de l’eau alcaline ionisée (ERW) à un pH de 8,5 et 9,5 avec du gaz H2 supplémentaire (par bullage).

Les résultats montrent que l’eau Ionisée ayant une faible concentration d’H2 n’offrait aucun effet thérapeutique. Alors que l’eau alcaline ionisée (ERW), au pH 8,5 et 9,5, ayant du gaz d’H2 supplémentaire, fournissait une importante protection thérapeutique.

Résultat plus important, il n’y avait pas de différence statistiquement significative entre le pH à 8,5 et celui à 9,5 aux mêmes concentrations élevées d’H2. Cela montre en outre que c’est bien l’hydrogène moléculaire dissous qui est responsable des effets thérapeutiques de l’eau alcaline ionisée (ERW), et pas son pH alcalin ni ses autres propriétés énigmatiques.

En fait, il est si bien reconnu que l’hydrogène moléculaire est le composant-clé de l’eau alcaline ionisée (ERW), que certaines études vont éliminer l’hydrogène moléculaire de l’eau pour l’utiliser comme groupe de contrôle27.

Par exemple, ce groupe de recherche40 a préparé trois types d’eau : de l’eau filtrée, de l’eau réduite par électrolyse, et la même eau déshydrogénée, dont l’H2 a été retiré. Ils en ont fait des échantillons frais deux fois par jour fournis par une paille métallique à partir d’une bouteille fermée.


Il a été observée dans l’étude que
le seul type d’eau qui fournissait l’effet protecteur était l’Eau Réduite contenant le gaz d’hydrogène dissous.

            Type d’eau     pH      H2 dissout
            (ppb)
  ORP
  (mV)
  Eau Filtrée      8,3                         2 + 140
  Eau d’Hydrogène  10,4               5000 – 148
   Eau Déshydrogénée   10,1                         4   + 85

 Le tableau ci-dessus montre les propriétés de ces types d’eau

Une autre étude a confirmé 41 que c’est le gaz d’hydrogène et pas le pH ni le taux ou la nature des minéraux de l’eau, ni d’autres propriétés de l’eau réduite alcaline qui est responsable des avantages thérapeutiques.
Ils ont utilisé trois eaux : l’eau Normale du robinet (RW) au pH ≈7, une eau alcaline réduite (DW) dégazée au pH ≈9.5, et de l’eau d’hydrogène alcaline réduite (HW) au pH ≈9.5.

Kangen, l’eau ionisée légèrement alcaline 1

Leurs résultats (voir ci-contre) ont montré que seule l’eau contenant le gaz d’hydrogène était efficace pour réduire diverses enzymes de métalloprotéinases (de MMP2, MMP3), marqueurs de stress oxydatif (de nitrotyrosine, 4-HNE, 8OHdG, MDA), l’inflammation vasculaire (ICAM, ETA , le TNF α, IL-6), l’hyperplasie intimale et l’infiltration des macrophages (ED1).

Une étude de plus 42 , celle d’Ignacio et collègues, permet d’illustrer que c’est bien le gaz hydrogène qui est responsable des effets thérapeutiques de l’eau ionisée.Kangen, l’eau ionisée légèrement alcaline

Une étude de plus 42 , celle d’Ignacio et collègues, permet d’illustrer que c’est bien le gaz hydrogène qui est responsable des effets thérapeutiques de l’eau ionisée.

Kangen, l’eau ionisée légèrement alcaline 2

Ces chercheurs ont utilisé quatre types d’eau

Kangen, l’eau ionisée légèrement alcaline 3

Quatre groupes de souris sans poils ont été exposées à un rayonnement UVB, puis baignées dans une de ces 4 différentes eaux.

Les résultats montrent que seule l’eau ionisée à la concentration de gaz d’hydrogène la plus élevée a augmenté l’activité antioxydante de la glutathion peroxydase (GPx), et a réduit les cytokines inflammatoires (IL-12p70, IL-1 β, IFN-γ), comme montré dans les figures ci-dessous.

Une étude de plus 42 , celle d’Ignacio et collègues, permet d’illustrer que c’est bien le gaz hydrogène qui est responsable des effets thérapeutiques de l’eau ionisée.Kangen, l’eau ionisée légèrement alcalineKangen, l’eau ionisée légèrement alcalineKangen, l’eau ionisée légèrement alcaline

L’expérience des consommateurs

Les consommateurs d’eau alcaline ionisée savent déjà que l’eau est plus efficace lorsqu’elle est ingérée aussi fraichement tirée de l’appareil que possible. En effet, l’hydrogène moléculaire commence rapidement à sortir de l’eau dans laquelle il est dissout (comme on le voit par la baisse de l‘ORP).

Les chercheurs administrent maintenant l’eau aussi fraichement tirée de l’appareil que possible, et utilisent d’autres méthodes pour augmenter la concentration de l’hydrogène moléculaire33.

Toutes les machines ne sont pas d’égale efficacité

Enfin, un article d’une étude récente41 précise spécifiquement que “des chercheurs ont prouvé que c’est l’hydrogène moléculaire, et non l’alcalinité de l’eau électrolysée, qui exerce des effets thérapeutiques ». Cette information est importante pour l’industrie de l’eau ionisée et pour le consommateur, car elle augmente l’importance de connaître et d’avoir une eau ayant une concentration de gaz d’hydrogène décente. Toutes les machines ne sont pas créées égales, et leurs différences de concentrations d’H2 sont responsables des différences dans les effets thérapeutiques observés32 .

 

La concentration de l’Hydrogène Moléculaire dans l’eau.

Certains types d’unités d’électrolyse sont fabriqués de façon à produire de l’eau qui est saturée (1,6 ppm) 31 ou même sursaturée (2-3 ppm) 34 d’hydrogène moléculaire. Certaines machines peuvent être de type discontinu31. Elles maintiennent un pH neutre, mais l’eau est saturée d’hydrogène moléculaire. Les machines Kangen sont capables de produire de l’eau légèrement alcaline (pH 9,5) et obtiennent aussi un bon niveau de saturation (1,6 ppm) 35. Cependant, beaucoup de machines concurrentes ne produisent qu’un niveau saturé à 6% (0,1 ppm) pour un pH de 9,536. En laissant couler l’eau très lentement, ces machines peuvent augmenter la concentration d’hydrogène moléculaire, mais le pH résultant est au-dessus de 11,0 rendant l’eau imbuvable36.

La capacité de produire des concentrations élevées d’hydrogène moléculaire à un pH acceptable ( 9,5) est un paramètre important pour déterminer quelle machine est la meilleure35.

Le Futur

Bien que la preuve31-32, 38-41 est plus qu’évidente que l’hydrogène moléculaire est la clé des avantages pour la santé de l’eau alcaline ionisée, la plupart des entreprises d’ioniseur d’eau ne font encore aucune mention de l’hydrogène moléculaire comme un argument de vente. Non seulement ils ne savent pas qu’elle est la concentration en hydrogène moléculaire de leur eau mais ils ne savent même pas que c’est l’hydrogène moléculaire qui est responsable des bénéfices. C’est tout simplement parce que ce sont les vendeurs, ils ont donc environ 10 ans de retard par rapport à la science, comme cela est courant pour le marketing.

Comme l’hydrogène moléculaire a été établi en 2007 (plus ou moins 2 ans), on peut penser que dix ans plus tard, soit environ vers 2019, tout le monde parlera des avantages de l’hydrogène moléculaire.

En attendant…

Voici une autre manière d’augmenter, potentiellement, l’hydrogène libre dans votre corps pour profiter de ses avantages en tant qu’antioxydant :

Une étude japonaise a prouvé que manger du curcuma augmentait la quantité d’hydrogène dans l’air expiré, peut-être parce que celui-ci augmente la présence de flore bactérienne productrice d’hydrogène dans les intestins.

Je ne sais pas si ce résultat permet de faire en sorte que l’hydrogène produit agisse comme un antioxydant dans votre corps… mais manger plus de curcuma est presque toujours une bonne idée en raison de ses incroyables propriétés anti-inflammatoires.

Références

 

  1. SHIRAHATA, S., HAMASAKI, T. & TERUYA, K. (2012). Advanced research on the health benefit of reduced water. Trends in Food Science & Technology 23, 124-131.
  1. KUMON, K. (1997). What Is Functional Water? Artificial Organs 21, 2-4.
  2. SHIRAHATA, S., KABAYAMA, S., NAKANO, M., MIURA, T., KUSUMOTO, K., GOTOH, M., HAYASHI, H., OTSUBO, K., MORISAWA, S. & KATAKURA, Y. (1997). Electrolyzed-reduced water scavenges active oxygen species and protects DNA from oxidative damage. Biochemical and Biophysical Research Communications 234, 269-274.
  1. MERNE, M. E., SYRJANEN, K. J. & SYRJANEN, S. M. (2001). Systemic and local effects of long-term exposure to alkaline drinking water in rats. Int J Exp Pathol 82, 213-9.
  1. YOKOYAMA, J.-M. K. A. K. (1997). Effects of alkaline ionized water on spontaneously diabetic GK-rats fed sucrose. Korea. J. of Lab. Anim Sa 13, 187-190.
  1. KIKUCHI, K., TAKEDA, H., RABOLT, B., OKAYA, T., OGUMI, Z., SAIHARA,
  2. & NOGUCHI, H. (2001). Hydrogen particles and supersaturation in alkaline water from an Alkali-Ion-Water electrolyzer. Journal of Electroanalytical Chemistry 506, 22-27.
  1. BERJAK, P., SERSHEN, VARGHESE, B. & PAMMENTER, N. W. (2011). Cathodic amelioration of the adverse effects of oxidative stress accompanying procedures necessary for cryopreservation of embryonic axes of recalcitrant-seeded species. Seed Science Research 21, 187-203.
  1. Trademark Name of Enagic for ionized water http://www.enagic.com
  2. KOMATSU, T., KATAKURA, Y., TERUYA, K., OTSUBO, K., MORISAWA, S., & SHIRAHATA, S. (2003). Electrolyzed reduced water induces differentiation in K-562 human leukemia cells. Animal cell technology: Basic & applied aspects, 387-391.
  1. Nishimoto right child « alkaline ionized water », « Comprehensive Dictionary of water », Maruzen, 2009, 19 pages, ISBN 978-4-621-08040-5 .
  1. (March 30, 1998) Issue # 318 Ministry of Health and Welfare Pharmaceutical and Medical Safety Director notificationpharmaceutical departure (National Institute of Health Sciences)
  1. LEE, M. Y., KIM, Y. K., RYOO, K. K., LEE, Y. B. & PARK, E. J. (2006). Electrolyzed-reduced water protects against oxidative damage to DNA, RNA, and protein. Appl Biochem Biotechnol 135, 133-44.
  1. M. ODA, K. K., K. TERUYA, T. HARA, T. MAKI, S. KABAYAMA, Y. KATAKURA, K. OTSUBO, S. MORISAWA, H. HAYASHI. (2000). Electrolyzed and natural reduced water exhibit insulin-like activity on glucose uptake into muscle cells and adipocytes. Animal Cell Technology: Products from Cells, Cells as Products, 425-427.
  1. SHIRAHATA, S. (2001). Anti-oxidative water improves diabetes. Animal Cell Technology: from target to market. Proceedings of the 17th ESACT meeting, June 10-14, 2001 p. 574-577
  1. T. KASHIWAGI, T. H., S. KABAYAMA, M. TAKAKI, K. TERUYA, Y. KATAKURA,
  2. OTUBO, S. MORISAWA, S. SHIRAHATA. (2005). Suppression of Oxidative Stress-Induced Apoptosis of Neuronal Cells by Electrolyzed-Reduced Water. Animal Cell Technology Meets Genomics 2, 257-260.
  1. TSAI, C. F., HSU, Y. W., CHEN, W. K., CHANG, W. H., YEN, C. C., HO,
  2. C. & LU, F. J. (2009). Hepatoprotective effect of electrolyzed reduced water against carbon tetrachloride-induced liver damage in mice. Food Chem Toxicol 47, 2031-6.
  1. MASUMI ABE, S. S., KAZUKO TOH, TAKEKI HAMASAKI, NOBORU NAKAMICHI, KIICHIRO TERUYA, YOSHINORI KATAKURA, SHINKATSU MORISAWA, SANETAKA SHIRAHATA. (2010). Suppressive Effect of ERW on Lipid Peroxidation and Plasma Triglyceride Level. Animal Cell Technology: Basic & Applied Aspects 16.
  1. S. SHIRAHATA, S. K., K. KUSUMOTO, M. GOTOH, K. TERUYA, K. OTSUBO, J.
  2. MORISAWA, H. HAYASHI, K. KATAKURA. (2002). Electrolyzed Reduced Water Which Can Scavenge Active Oxygen Species Supresses Cell Growth and Regulates Gene Expression of Animal Cells. New Developments and New Applications in Animal Cell Technology, 93-96.
  1. Association of Alkaline Ionized Water Apparatus. History
  2. Miyashita, Kazuo, et al. (2003) « Antioxidant Activity of Electrolized Sodium Chloride. » Book Food Factors in Health Promotion and Disease Prevention. P. 274-288. American Chemical Society Symposium Series, V. 851
  1. HIRAOKA, A., TAKEMOTO, M., SUZUKI, T., SHINOHARA, A., CHIBA, M., SHIRAO, M. & YOSHIMURA, Y. (2004). Studies on the properties and real existence of aqueous solution systems that are assumed to have antioxidant activities by the action of « active hydrogen »‘. Journal of Health Science 50, 456-465.
  1. RHEEM, K. E., LIM, Y. R., LEE, B. S., LEE, S. K., SEONG, K. M., HYUN, D. H. & MIN, K. J. (2012). Does alkaline-reduced hexagonal water delay the aging process in Drosophila? Geriatr Gerontol Int 12, 151-4.
  1. Hairston, James E., et al. « Drinking water and water treatment scams. » Auburn, AL: Auburn University, Agronomy and Soils Department, Water Quality Timely Information, October 22 (2003).
  1. Shermer, Michael. « Bunkum!. » Scientific American 290.1 (2004): 36-36.
  2. Binstock, Robert H. « Anti-aging medicine: The history anti-aging medicine and research: A realm of conflict and profound societal implications. » The Journals of Gerontology Series A: Biological Sciences and Medical Sciences 59.6 (2004): B523-B533.
  1. YAN, H., KASHIWAKI, T., HAMASAKI, T., KINJO, T., TERUYA, K., KABAYAMA, S. & SHIRAHATA, S. (2011). The neuroprotective effects of electrolyzed reduced water and its model water containing molecular hydrogen and Pt nanoparticles. BMC Proc 5 Suppl 8, P69.
  1. Personal communication.
  2. Hayashi, H. (1995) Explore 6, 28–31.
  3. OHTA, S. (2008). [Hydrogen gas and hydrogen water act as a therapeutic and preventive antioxidant with a novel concept]. Nihon Ronen Igakkai Zasshi 45, 355-62.
  1. A reading of all pre 2007 articles and post 2007 articles clearly illustrates this fact.
  1. FUJITA, R., TANAKA, Y., SAIHARA, Y., YAMAKITA, M., ANDO, D. & KOYAMA, K. (2011). Effect of molecular hydrogen saturated alkaline electrolyzed water on disuse muscle atrophy in gastrocnemius muscle. Journal of Physiological Anthropology 30, 195-201. 32. Xue, Jinling, Guodong Shang, Yoshinori Tanaka, Yasuhiro Saihara, Lingyan Hou, Natalia Velasquez, Wenjun Liu, and Yun Lu. « Dose-dependent inhibition of gastric injury by hydrogen in alkaline electrolyzed drinking water. » /BMC complementary and alternative medicine/ 14, no. 1 (2014): 81.
  1. LI, Y., HAMASAKI, T., NAKAMICHI, N., KASHIWAGI, T., KOMATSU, T., YE, J., TERUYA, K., ABE, M., YAN, H., KINJO, T., KABAYAMA, S., KAWAMURA,
  1. & SHIRAHATA, S. (2011). Suppressive effects of electrolyzed reduced water on alloxan-induced apoptosis and type 1 diabetes mellitus. Cytotechnology 63, 119-31.
  1. KIKUCHI, K., TAKEDA, H., RABOLT, B., OKAYA, T., OGUMI, Z., SAIHARA,
  2. & NOGUCHI, H. (2001). Hydrogen particles and supersaturation in alkaline water from an Alkali-Ion-Water electrolyzer. Journal of Electroanalytical Chemistry 506, 22-27.
  1. TANAKA, Y., UCHINASHI, S., SAIHARA, Y., KIKUCHI, K., OKAYA, T. & OGUMI, Z. (2003). Dissolution of hydrogen and the ratio of the dissolved hydrogen content to the produced hydrogen in electrolyzed water using SPE water electrolyzer. Electrochimica Acta 48, 4013-4019.
  1. Testing performed by AquaSciences LLC
  2. GUO, J. D., LI, L., SHI, Y. M., WANG, H. D. & HOU, S. X. (2013). Hydrogen water consumption prevents osteopenia in ovariectomized rats. Br J Pharmacol 168, 1412-20. OHNO, K., ITO, M. & ICHIHARA, M. (2012). Molecular hydrogen as an emerging therapeutic medical gas for neurodegenerative and other diseases. Oxidative Medicine and Cellular Longevity 2012, 353152.
  1. ZHANG, J. Y., LIU, C., ZHOU, L., QU, K., WANG, R. T., TAI, M. H., LEI, J. C. W. L., WU, Q. F. & WANG, Z. X. (2012). A Review of Hydrogen as a New Medical Therapy. Hepato-Gastroenterology 59, 1026-1032.
  1. Wan-Jun Zhu1, Masaaki Nakayama, Takefumi Mori1, Kiyotaka Hao, Hiroyuki Terawaki, Junichiro Katoh1, Shigeru Kabayama, and Sadayoshi Ito. (2013). Amelioration of cardio-renal injury with aging in dahl salt-sensitive rats by H2-enriched electrolyzed water. Medical Gas Research. 3:26
  1. Ichihara, M. article has not yet been published, but is under scrutiny of peer review. Reference will be provided as soon as it is published.

 

Juste une Remarque :
L’ORP n’était qu’à -148 mV, on aurait pu s’attendre à ce qu’il soit beaucoup plus négatif à ce niveau de pH et de concentration H2. Toutefois, après l’avoir fait depuis si longtemps, je me rends compte que l’ORP est une mesure invalide. J’ai testé l’eau et observé des résultats similaires, mais ensuite j’ai testé l’eau à nouveau après un nettoyage de la sonde et j’ai pu obtenir -800 mV.
L’ORP inférieur ne devrait donc pas être considéré comme un problème. L’ioniseur d’eau qu’ils utilisaient était un ioniseur d’eau reconnu au Japon, le TRIM ION TI-9000 Système (* Nihon Garniture <http://www.nihon trim.co.jp/english/), qui est également certifié comme dispositif médical.

 

* Un autre procédé : Les chercheurs choisissent maintenant de produire de l’eau riche en hydrogène moléculaire en infusant tout simplement du gaz d’hydrogène moléculaire dans de l’eau pure37. Cela élimine également toutes les variables potentielles et assure que la saturation est atteinte.

 

 

 

Pourquoi tant de professionnels pensent que l’eau Kangen est une arnaque ?

Note de la Rédaction :

L’eau d’hydrogène est absolument sans danger. Voir « Critiques et Dangers de l’eau Kangen »

Si vous êtes aujourd’hui en bonne santé, buvez de l’eau Kangen qui vous aide de façon préventive à rester en bonne santé. Toutefois, si votre santé n’est pas actuellement parfaite, prenez l’un des chemins les plus courts de la remise en forme en buvant de l’eau Kangen. C’est une décision assez simple. Économiser des milliers d’euros sur l’eau en bouteille et améliorer votre santé en même temps. Boire de l’eau filtrée riche en hydrogène (ionisée légèrement alcaline), est la chose la plus productive que vous puissiez faire pour votre santé.

 

 

 

 

 

 

 Comparatif des systèmes d’eau les plus courants


 

 

 P

 

By | 2017-09-05T16:53:46+00:00 juillet 10th, 2016|Categories: Eau & Hydrogène|4 Comments

4 Commentaires

  1. Laura 11 novembre 2015 à 15 h 02 min- Répondre

    Cette information est vraiment extraordinaire.
    Merci beaucoup de tout ce que vous faites.

  2. Laura 11 novembre 2015 à 15 h 03 min- Répondre

    Cette information est vraiment extraordinaire, je comprend maintenant qu’on puisse dire que cette eau peut changer notre Vie !

  3. Laura 11 novembre 2015 à 15 h 04 min- Répondre

    Je comprend que cette eau puisse changer la Vie !

  4. Bob 25 novembre 2015 à 11 h 22 min- Répondre

    Super article

Laisser un commentaire

21 Partages
Partagez21
+1